full
image
#666666
http://www.cabinetpsy.com/wp-content/themes/zap-installable/
http://www.cabinetpsy.com/
#4a90c2
style2

Pascal Olivier


Psychologue clinicien et Psychothérapeute
Diplômé de l’Ecole de Psychologues Praticiens (EPP)
Exercice en cabinet libéral et en institution
Formateur en Psychologie
Enseignant à l’Université Paris 8 et en IFSI

Prestations


Passation de test et bilan psychologique
Psychothérapie analytique
Entretien de soutien et suivi psychologique
Spécialisation dans le domaine de la précocité intellectuelle
04.68.91.87.99
113 rue Fontgiève - 63000 Clermont Ferrand

Précocité

Les enfants intellectuellement précoces regroupent 2,2% des enfants, soit plus de 400 000 enfants entre 6 et 16 ans répartis dans le système scolaire français actuellement.

Savoir que ses particularités ou celle de son enfant proviennent d’une précocité intellectuelle, permet de mieux se connaître, se comprendre, mieux analyser les situations et ainsi trouver les moyens adéquats d’agir. Cela permet également une reconnaissance « officielle » de son fonctionnement.
Grâce à ces éléments, le cadre scolaire, familial et de loisir peut s’adapter à vous et à votre enfant, et non plus l’inverse…

courbe_Gauss_modifie_QI_WPPSI

Extrait de mon Mémoire - Thèse de DESS de Psychologie Clinique

Télécharger l’extrait du mémoire

Les 6 profils d'Enfant Intellectuellement Précoces

Pour conduire un EIP à l’échec*, il est recommandé de :

À la maison :

  1. Lui montrer que ses questions vous dérangent. La curiosité est un vilain défaut.
  2. Le coller devant la télévision pour avoir la paix.
  3. Le laisser se débrouiller avec ses leçons et ses devoirs. Il faut qu’il soit autonome.
  4. Limiter les câlins. Il faut être grand.
  5. Ne pas prêter trop d’attention à ses résultats scolaires s’ils sont brillants (rassurez-vous, ils ne le resteront pas longtemps).
  6. Ne pas rater une occasion de souligner une insuffisance.

À l’école :

  1. Éviter de l’interroger car il sait, et ça décourage les autres. Qu’il se taise !
  2. L’empêcher de poser trop de questions. Il verra ça plus tard.
  3. Déconseiller une avance scolaire car il faut qu’il vive avec les enfants de son âge et il ne faut pas lui «voler son enfance».
  4. Exiger sa pleine attention lorsque le maître rabâche la même explication.
  5. Stigmatiser son écriture si mal tracée, particulièrement s’il a déjà une avance scolaire.
  6. Si par malheur ses parents l’ont dénoncé précoce, avec tests à l’appui, déclarer que, comme chacun sait, les tests n’ont aucune valeur.
  7. Et toujours invoquer la fameuse «immaturité», sans préciser laquelle.

*Source: « Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante », Jean-Charles Terrassier, ESF.

Textes législatifs sur la scolarisation des enfants intellectuellement précoces (EIP)

Décret n° 2014-1377 du 18-11-2014 – J.O. du 20-11-2014 Article 31 – L’article D. 332-6 du même code est remplacé par les dispositions suivantes :

Art. D. 332-6. – À tout moment de la scolarité, un accompagnement pédagogique spécifique est apporté aux élèves qui manifestent des besoins éducatifs particuliers, notamment ceux qui présentent des capacités singulières ……..

Cet accompagnement est mis en place par les équipes pédagogiques, sous l’autorité du chef d’établissement, en associant l’élève et ses représentants légaux…

 

« Les élèves intellectuellement précoces ou manifestant des aptitudes particulières bénéficient d’aménagements appropriés. Le cas échéant, ces élèves peuvent bénéficier des dispositions prévues à l’article D. 311-13*. En accord avec leurs représentants légaux, leur scolarité peut être accélérée en fonction de leur rythme d’apprentissage.

 

« Lorsqu’il apparaît à l’équipe pédagogique qu’un élève tirerait profit d’un aménagement de son parcours scolaire, des dispositifs spécifiques à vocation transitoire comportant, le cas échéant, des aménagements d’horaires et de programmes, peuvent lui être proposés avec l’accord de ses représentants légaux.

 

 

* Art. D. 311-13. – Les élèves dont les difficultés scolaires résultent d’un trouble des apprentissages peuvent bénéficier d’un plan d’accompagnement personnalisé prévu à l’article L. 311-7, après avis du médecin de l’éducation nationale. Il se substitue à un éventuel programme personnalisé de réussite éducative. Le plan d’accompagnement personnalisé définit les mesures pédagogiques qui permettent à l’élève de suivre les enseignements prévus au programme correspondant au cycle dans lequel il est scolarisé. Il est révisé tous les ans. »

 

Si vous désirez de plus amples informations sur la précocité intellectuelle pour les enfants ou les adultes, n’hésitez pas à consulter les sites de ces associations partenaires

Association Française pour les Enfants Précoces (AFEP) – www.afep-asso.fr
L’Association Française pour les Enfants Précoces est une association agréée par le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative, et correspondante pour la France de EUROPEAN COUNCIL for HIGH ABILITY
L’Association a pour but devenir en aide aux EIP et à leurs parents, aussi bien par de l’écoute, des conseils, que des actions de terrain de formation pour les professionnels médicaux, paramédicaux et de l’éducation nationale. De plus, elle organise des activités pour les enfants intellectuellement précoces, ainsi que des groupes de paroles pour leurs parents.

 

Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces (ANPEIP) – www.anpeip.fr

L’ANPEIP  créé en 1971, par Jean Charles Terrassier, Psychologue, est à l’origine de tous les mouvements  qui se sont créés  en France concernant la précocité intellectuelle. L’association dispose d’antennes régionales.

Ses objectifs sont multiples : sensibiliser le ministère de l’Éducation nationale aux besoins spécifiques de ces enfants, sensibiliser les enseignants, aider les parents dans la recherche de solutions éducatives adaptées.

 

MENSA – www.mensa-france.org/fr

Mensa est un club international de personnes à haut potentiel intellectuel fondé à Oxford en 1946 qui a depuis essaimé dans une centaine de pays et compte environ 110 000 membres dans le monde. Mensa trouve son origine au lendemain de la guerre et repose sur un idéal de paix mondiale indispensable aux progrès partagés des sociétés dans tous les domaines. Le nom Mensa d’origine latine évoque la table (mensa) de négociation et de convivialité (les commensaux) mais aussi l’esprit (mens) et l’humanisme (men).
Les membres de Mensa s’organisent en fonction de leurs goûts pour promouvoir en bonne intelligence et respect des différences de multiples activités: culturelles, éducatives, sociales, scientifiques, artistiques, sportives, conviviales, ludiques, divertissantes, touristiques, spirituelles et philosophiques.
Détenteurs ainsi de ce potentiel précieux, les membres trouvent à Mensa un lieu de rencontre où des femmes et des hommes à l’esprit vif peuvent échanger, partager librement des idées et interagir dans un esprit d’entraide et d’amitié.

Contrairement aux idées préconçues, ces enfants ne sont pas des « Einstein » calculateurs ou des « Léonard de Vinci » en herbe. Ils ne sont pas des ‘génies’ dans tous les domaines. Ils se distinguent majoritairement par certaines façons de penser qui ne sont pas celles des enfants ‘dans la norme’ et qui ne seront jamais celles de ces derniers, à quelque âge que ce soit. Ce qui ne les empêchent pas de souffrir face à de nombreux problèmes, spécifiques à cette particularité.

 

Interview de Pascal OLIVIER, Psychologue Clinicien spécialisé dans la précocité intellectuelle sur le site www.planet-douance.com, daté du 25/09/2014.

paged
Chargement des news...
magnifier
#5c5c5c
on
loading
off