full
image
#666666
http://www.cabinetpsy.com/wp-content/themes/zap-installable/
http://www.cabinetpsy.com/
#4a90c2
style2

Pascal Olivier


Psychologue clinicien et Psychothérapeute
Diplômé de l’Ecole de Psychologues Praticiens (EPP)
Exercice en cabinet libéral et en institution
Formateur en Psychologie
Enseignant à l’Université Paris 8 et en IFSI

Prestations


Passation de test et bilan psychologique
Psychothérapie analytique
Entretien de soutien et suivi psychologique
Spécialisation dans le domaine de la précocité intellectuelle
04.68.91.87.99
113 rue Fontgiève - 63000 Clermont Ferrand

Livres et vidéos

Voici une liste non exhaustive d’ouvrages, référencés sous différents thèmes de la psychologie :

particularités des EIP

psychologie de l’enfance et petite enfance

les différents professionnels de la psychologie et leur pratique

Le but de cette recommandation est de vous permettre d’accompagner vos réflexions mais également vos doutes et questions, au travers d’ouvrages de qualité, réalisés par les meilleurs professionnels de ces secteurs. Et ceci, pour tout type de lecteur.

Particularités des Enfants Intellectuellement Précoces (EIP)


  • Le livre de l’enfant doué: le découvrir, le comprendre, l’accompagner sur la voie du plein épanouissement (A. Adda)


L’imagerie populaire voudrait que l’on identifie l’enfant doué au premier regard : son physique, son langage, ses reparties fulgurantes, pour ne pas dire sa superbe ou son arrogance, signaleraient comme autant d’indices sûrs la haute intelligence. Bien entendu, il n’en est rien. L’un des nombreux paradoxes de l’enfant doué est au contraire que peu de chose le distingue en apparence des autres enfants, et qu’il est donc plus difficile qu’on ne le croit de le reconnaître comme tel : un QI élevé n’est pas un accessoire clinquant que l’on porte accroché sur la poitrine. Or ce premier malentendu en engendre d’autres pouvant conduire à l’incompréhension, à l’isolement, puis à l’échec scolaire et, plus largement, personnel.

LE LIVRE DE L’ENFANT DOUÉ s’adresse ainsi à tous les parents, aux enfants eux-mêmes – y compris quand ils sont devenus adultes -, aux enseignants, aux psychologues, pour leur donner des éléments d’analyse et leur permettre de guider, d’accompagner les enfants doués sur le chemin de l’épanouissement. En mettant l’accent non seulement sur leurs talents intellectuels, mais aussi et surtout sur leur extrême sensibilité – qui aiguise la souffrance autant que les joies -, sur leur sens de l’humour et leur imagination sans limites, Arielle Adda nous en dresse un portrait lumineux et particulièrement attachant. Parce qu’il faut commencer par les découvrir, les comprendre et les aimer pour leur offrir les atouts du bonheur.


  • Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante (J-C Terrassier)


En 35 ans, Jean-Charles Terrassier, psychologue de l’enfance, a aidé plusieurs milliers d’enfants intellectuellement précoces à s’épanouir malgré un environnement souvent peu propice à répondre à leurs particularités et à leurs besoins. Le concept de dyssynchronie qu’il a créé permet de montrer la cohérence de leur développement peu homogène particulier et de mieux comprendre leurs facilités et leurs difficultés.

Jean-Charles Terrassier répond aux questions que parents et enseignants se posent : comment identifier les enfants surdoués ? Avec quels tests ? Faut-il leur faire sauter une classe ? Entrer au CP avant 6 ans constitue-t-il un bon choix ? Quelles en seront les conséquences ? Comment les parents doivent-ils agir face à la précocité de l’enfant ? Que peuvent faire les enseignants pour ces enfants dans les circonstances actuelles ? Quelles sont les solutions adoptées à l’étranger ? Quelle est la position de l’éducation nationale ? Quelles sont les chances d’un enfant surdoué de milieu défavorisé quant à la réalisation de son potentiel ?

L’inventaire d’identification proposé ici peut permettre aux parents et aux enseignants de poser l’hypothèse de la précocité d’un enfant. Jean-Charles Terrassier présente également une méthode nouvelle et complémentaire pour évaluer l’intérêt d’une prise d’avance scolaire, la méthode du QI compensé. Ce livre peut aider à faire les bons choix éducatifs, choix toujours délicats car si la précocité est un atout, la sensibilité qui lui est liée fragilise les enfants précoces. Ce qui est en jeu, c’est l’équilibre et le bonheur des 600 000 enfants précoces actuellement scolarisés de la maternelle au lycée.


  • L'enfant surdoué. L'aider à grandir, l'aider à réussir (J. Siaud-Facchin)


Les enfants surdoués ne sont pas les petits prodiges que l’on croit. Ce ne sont pas des êtres pour qui tout est plus facile, mais au contraire, des enfants fragiles que leur différence rend plus vulnérable. Enfant surdoué, enfant en danger, pourrait-on presque dire.

Véritable éponge émotionnelle, l’enfant surdoué ne connaît pas l’insouciance qu’on prête habituellement aux jeunes années : il comprend tout, il est « branché » en permanence sur les gens, leurs émotions et le monde qui l’entoure. Son hyperréceptivité le conduit à percevoir plus que les autres les bruits, les odeurs et les informations visuelles qui sont pour lui une source permanence de vigilance. Il lui est plus difficile de construire son identité, car comment pourrait-il s’identifier à ces autres enfants qui ne lui ressemblent pas, à ces parents dont il perçoit toutes les failles, les angoisses, et dont il n’a pas toujours l’impression qu’ils peuvent le protéger. Il connaît, plus que les autres enfants, la peur et l’anxiété.

Pourtant, si les parents et les enseignants savent le comprendre, alors il saura s’épanouir et mettre à profit les immenses richesses de sa personnalité et de ses capacités. Ce livre pratique a pour but de les guider dans le dépistage de la « précocité ».


  • Petit surdoué deviendra grand : L'avenir de l'enfant précoce (S. Côte ; Dr O. Revol)


La précocité d’un enfant peut être pour ses parents source d’émerveillement mais aussi de préoccupation. Du fait de sa très vive intelligence, il est souvent anxieux, hypersensible et d’une lucidité telle sur les êtres et les relations qu’il refuse parfois les règles établies. Ses facultés exceptionnelles sont susceptibles de le déstabiliser sur le plan scolaire au point de compromettre son orientation. Et ses parents, qui projettent pour lui un avenir brillant, s’inquiètent.

À partir de parcours d’enfants doués aujourd’hui devenus adultes, Sophie Côte, auteur de Doué, surdoué, précoce et présidente de l’Association française pour les enfants précoces, cherche à comprendre comment et pourquoi ils s’en sont plus ou moins bien sortis. Elle met en évidence quelques erreurs à éviter et donne des pistes aux parents pour aider leur enfant à trouver sa propre voie. Un ouvrage qui donnera confiance aux parents.


  • Enfants surdoués en difficulté : De l'identification à une prise en charge adaptée (S. Tordjman)


Bien au-delà de la question de l’intelligence, le thème du haut potentiel intellectuel constitue un sujet d’actualité suscitant un intérêt croissant, y compris pour l’Education Nationale avec la nécessité d’une prise en charge pédagogique adaptée. Comment repérer un enfant surdoué ? Qui est-il ? Comment vit-il ses compétences ? Quels sont les symptômes et syndromes présentés parfois par ces enfants à haut potentiel (de l’hyperactivité au syndrome dépressif), pour certains en difficulté psychologique et affective, et même en échec scolaire ? Quelles sont les relations entre un développement cognitif précoce et les troubles observés du développement affectif ? Que devons-nous construire dans nos institutions, mais aussi dans nos esprits, afin de proposer des moyens adaptés face à ces enfants  » hors normes  » pour pouvoir les aider ? Telles sont les questions qui seront débattues dans le cadre de cet ouvrage consacré aux enfants surdoués en difficulté.

Nous espérons, par ce livre, sensibiliser toutes les personnes concernées par la précocité intellectuelle, au travers d’une approche multidisciplinaire impliquant les parents, les équipes pédagogiques, les chercheurs, les psychothérapeutes et les services publics de psychiatrie infanto-juvénile, pour que puissent émerger des perspectives communes sur un dépistage précoce ainsi qu’une prise en charge thérapeutique et scolaire adaptée aux enfants surdoués en difficulté, dont la souffrance est souvent méconnue. Rappelons cependant, que tous les enfants présentant des troubles du comportement ne sont pas des surdoués, et que les enfants surdoués ne sont pas tous en difficulté. Notre préoccupation est de permettre à tous les enfants concernés de sortir de leurs difficultés, afin que leur haut potentiel soit utilisé avec une ouverture sur l’environnement extérieur (vers une créativité et une amélioration des interactions sociales), et ne devienne pas un handicap. En d’autres termes, notre objectif est de faire de leur différence une source de richesse et d’épanouissement, et non de rejet et d’isolement.


  • Scolariser l'élève intellectuellement précoce (J-M Louis & F. Ramond)


Deux à trois pour cent de la population scolaire relèvent de la précocité intellectuelle. Ces élèves (environ 20 000 issus tant de l’école primaire que du second degré) ne doivent pas être considérés comme des surdoués ou des génies. Ils ont un fonctionnement intellectuel et psychologique particulier qui, s’il n’est pas pris en compte, conduit à la difficulté scolaire mais aussi à une souffrance psychique pouvant parfois ouvrir sur la dépression, voire le suicide.

Jean-Marc Louis et Fabienne Ramond connaissent bien ces élèves pour les côtoyer, les observer dans leur quotidien professionnel. Ils ont ainsi mesuré les difficultés que pose leur scolarisation, qu’elles soient pédagogiques, éducatives mais également liées aux relations qui s’établissent entre l’Ecole et les familles. Dans ce livre clair et précis, ils offrent une analyse de la précocité intellectuelle et de ses conséquences sur l’Ecole et le quotidien de la classe. Ils donnent aux enseignants des conseils concrets et pratiques pour accueillir et scolariser ce type d’élèves. Ils proposent des réponses à ses besoins éducatifs particuliers et montrent qu’ils peuvent devenir un atout pour la vie de la classe et suivre un parcours de scolarité performant et serein.

Psychologie de l’Enfance


  • Petits tracas et gros soucis de 1 à 7 ans : Quoi dire, quoi faire ? (C. Brunet & A-C Sarfati)


Vivre avec un petit enfant est un grand bonheur souvent semé de petits tracas, et parfois de plus gros soucis. Par peur d’en faire trop ou pas assez, les parents ne savent pas toujours comment réagir. À travers plus de cent grandes questions traitant de tous les aspects de la vie quotidienne, les auteurs indiquent concrètement quoi dire et quoi faire dans toutes les situations délicates :

– Il va entrer en maternelle et n’est toujours pas propre

– Il a volé une babiole dans un magasin de jouets

– Il ment de plus en plus régulièrement

– Ses parents se séparent : faut-il opter pour la garde alternée

– Son grand-père est mort

– Le chômage s’annonce dans la famille…

Complété d’adresses, de nombreux conseils de lecture pour les parents mais aussi pour les enfants, ce « guide psychologique » est unique en son genre. Devenu un classique depuis qu’il est paru en 1998, il permet à chaque parent de trouver la réponse qui lui convient.


  • Petits tracas et gros soucis de 8 à 12 ans : Quoi dire, quoi faire ? (C. Brunet & A-C Sarfati)


Outil pratique et concret pour aider tous les parents d’enfants de 8 à 12 ans confrontés aux petits tracas et gros soucis de la vie, ce livre est la suite du désormais classique Petits tracas et gros soucis de 1 à 7 ans. Regroupées en grandes parties :
Autorité, discipline, limites -Principes d’éducation, argent de poche, vêtements – Hygiène, nourriture, sommeil, santé, corps – Ecole, collège – Copains – Indépendance, autonomie, sens du danger – Sports, loisirs, télévisions, jeu vidéo, internet – vie de famille, frères, sœurs, grands-parents – Divorce, famille, recomposée – Sexualité, nudité, amour.

Questions délicates ou graves, les questions qui se posent à cet âge sont abordées :

– Il ment sans arrêt

– Il est accro aux marques

– Gérer la galère des devoirs

– Il est fou de jeux vidéo

– Sa chambre est dans un état innommable

– Vous avez un secret de famille…

Chaque sujet est écrit de façon très vivante sous forme de questions-réponses et peut se lire dans n’importe quel ordre, selon la difficultés rencontrée. A la fin de chaque question, une sélection de livres destinés à cet âge pour revenir sur un point par le biais de la lecture. De plus, des indications de livres pour les parents leur permettent d’approfondir le sujet avec, le cas échéant, des adresses.


  • Ça va pas fort à la maison : L'enfant et les soucis des grands (D. Castro)


Ça ne va pas toujours bien à la maison : crise conjugale, maladie, dépression, anxiété démesurée des parents, problèmes matériels, deuil… Que ses parents en parlent ou non, l’enfant y est extrêmement sensible, quel que soit son âge. Il s’inquiète, veut les soulager, croit qu’il y est pour quelque chose, à tendance à mûrir plus vite (trop vite), à essayer de jouer le rôle de parent lui-même, ce qui n’est pas sans conséquences sur son épanouissement.

Dana Castro, psychologue clinicienne, psychothérapeute, aide les parents à comprendre le malaise familial et leur explique comment protéger l’enfant des effets de leurs préoccupations. Comment repérer les signes de souffrance de l’enfant ? Comment lui expliquer la situation ? Comment l’aider à rester à l’écart ?Comment lui permettre de ne pas se sentir coupable ? Comment éviter de trop lui en demander ?…

La vie est faite d’écueils, mais aucune difficulté n’est insurmontable. Pour les parents comme pour leurs proches et pour les enfants, l’important est de concentrer ses efforts sur le positif et le constructif. Ce livre leur en donne les moyens.


  • Se faire obéir des enfants sans frapper et sans crier (J. Wyckoff & B. Unell)


Cet ouvrage propose des méthodes efficaces, pratiques et non violentes, susceptibles d’amener l’enfant d’âge préscolaire à adopter un comportement adéquat dans diverses situations du quotidien. Vous apprendrez entre autres comment gérer les écarts de conduite, l’agressivité, les refus répétés, la rivalité entre frères et sœurs et bien d’autres situations problématiques sans recourir aux cris ou à la fessée. De plus, les auteurs abordent des sujets d’actualité tels que la relation entre la violence à la maison et à l’école, la fessée et ses conséquences, l’influence des médias sur le comportement, le déficit de l’attention avec hyperactivité.

Ce livre vous accompagnera au jour le jour, vous aidera à appliquer une discipline aimante qui amènera votre enfant à vous obéir sans vous craindre et favorisera chez lui l’apprentissage de qualités telles que l’empathie, la patience, le courage et le respect.


  • L'autorité, pourquoi, comment : De la petite enfance à l'adolescence (A. Bacus)


Pourquoi est-il nécessaire de poser des limites à nos enfants ? Que peut-on interdire et que peut-on tolérer ? Comment faire preuve d’autorité sans tomber dans un rapport de force permanent ? Quelles sont les techniques pour faire cesser un comportement négatif ou, au contraire, pour susciter un comportement positif ? Comment adapter nos réactions face à un tout-petit ou face à un adolescent ?

Cet ouvrage vous aidera à répondre à toutes ces questions et vous apportera de nombreux conseils pratiques pour exercer sereinement votre autorité.

Métiers et Pratiques de la Psychologie


  • Psy ou pas psy ? : Quand et qui consulter ? (Dr P. Delaroche)


Que faire quand un enfant a des difficultés à l’école ou en famille, quand son comportement montre qu’il est en souffrance ? Aujourd’hui, l’école, l’entourage, la culture ambiante incitent les parents à emmener leur enfant voir un psy ou, même, à le traiter par des médicaments (ce qui pourtant n’est que très rarement indiqué). Et ils s’interrogent, se sentant responsables, voire coupables, de ses difficultés.

Avec Psy ou pas psy ? Quand et qui consulter ? Patrick Delaroche, pédopsychiatre et psychanalyste, répond à leurs questions : Quand et pour quoi faut-il aller chez le psy ? Comment présenter la démarche à l’enfant ? Quelle thérapie est justifiée ? Pourquoi suffit-il souvent d’une consultation pour que tout rentre dans l’ordre ? Pourquoi l’orthophonie ne remplace pas la psychothérapie ? Comment se passe un traitement psychologique ?….

Psy ou pas psy donne aux parents les moyens de réfléchir au problème de l’enfant et les aide éventuellement à faire la démarche de consulter.


  • Papa, Maman, pourquoi je dois allez chez le PSY ? (F. Cohen-Herlem)


Papa, maman, c’est quoi un psy ? Et Freud, il a tout inventé tout seul ? Mais, pourquoi tu ne peux pas m’aider toi ? C’est les parents qui décident ? Et si, je ne veux pas ! Je ne suis pas fou, je n’ai rien à dire ! Mon copain, il va dans un centre, qu’est-ce qu’il fait ? Ça ne va pas être pire, si on parle de tous mes problèmes ? Mais, combien de temps ça dure ? Et on fait quoi ? Et comment on fait pour s’arrêter ? Ma sœur consulte, mais les bébés, ils peuvent aussi venir ? Les secrets, tu les gardes pour toi seule ? Et, s’il s’agit de quelque chose de très grave ! Pierre est jaloux de sa petite sœur, c’est normal ? On fait quoi des sorcières du rêve d’Antoine ? Léa a mal au ventre, sa maman attend un bébé. Trop gros ou trop maigre, on y peut quelque chose ?

Autant de questions que se posent les enfants, et parfois, leurs parents ! Ce livre, destiné aux enfants à partir de 7 ans, répond de la façon la plus simple possible à ces questions et aide les enfants à formuler celles qu’ils ont du mal à se poser.


  • Psychothérapie : 100 réponses pour en finir avec les idées reçues (Broché)


Pourquoi consulter un psy ? Je ne suis pas fou ! J’ai soixante ans, il est trop tard pour entreprendre une analyse ! Une psychothérapie, pour être efficace, doit être longue, coûteuse et pénible. Nous sommes marqués par le passé ; il faut chercher nos racines. Le cancer est lié à des problèmes psychologiques. Vive la transparence et la vérité entre les conjoints ! Plusieurs enquêtes récentes ont montré à quel point la perception de ce qu’est véritablement une psychothérapie est approximative.

Ce livre se propose de dénoncer les nombreuses idées reçues et souvent répétées qui entretiennent des confusions et des malentendus, parfois très préjudiciables. Rédigé avec humour, cet ouvrage est destiné à ceux qui envisagent d’entreprendre une psychothérapie ou qui sont déjà engagés dans cette démarche mais aussi à leurs proches et amis ; à toute personne soucieuse de comprendre les enjeux psychologiques nouveaux de notre société en mutation ; aux praticiens en psychothérapie qui se trouvent au carrefour des questions et des  » on-dit  » de leurs clients, du grand public et des médias. Un livre… à consulter en toute occasion.

Vidéos reportages

Reportage de l’équipe de CCVB (Comment Ca Va Bien) de France 2, sur une passation d’un test de QI pour adulte, au sein du cabinet de Psychologie de Pascal OLIVIER


Emission « Ca nous ressemble », diffusé sur TMC, sur le parcours de ‘surdoués et prodiges’, avec interview et commentaires de Pascal OLIVIER, Psychologue Clinicien

paged
Chargement des news...
magnifier
#5c5c5c
on
loading
off